L’Art d’Hélène

Hélène DeSerres

Issue d’une famille où les œuvres étaient nombreuses, accrochées aux murs autant de la maison familiale que celle des grands-parents, Hélène DeSerres a été exposée au « beau » dès sa tendre enfance. Toute petite, elle se souvient avoir aimer jouer avec les pastels ; déjà le monde animal la fascinait, les oiseaux étant alors ses sujets à colorier préférés. Elle était à des années lumières de savoir qu’un jour, des personnages du monde animalier étaient pour peupler son imaginaire et marquer sa création.

Adulte, elle reprit le crayon en s’inscrivant au cours d’enseignement des arts plastiques offert par l’université de Concordia à Montréal, alors appelé Sir George Williams. Puis ce fut la découverte de l’atelier d’Albert Rousseau, un artiste qui l’aura impressionnée de par la vitesse folle de son exécution. Puis ce fut au tour de la pierre à savon, un matériau qui eu préséance sur la peinture pendant quelque temps. À partir de ce moment là, la matière et ses multiples applications seront présentes dans l’art d’Hélène, sur la toile ou en 3D.

C’était l’époque du retour à la terre et après un séjour prolongé à la ferme où elle éleva ses deux enfants, elle s’installa à nouveau à Montréal. En 1980 elle s’inscrit à un cour d’aquarelle au Centre des Arts Visuels. Sa rencontre avec Rousseau l’avait marquée : elle voulait découvrir ses secrets. Un autre moment d’importance dans sa carrière fut celui passé avec André Turpin. Il lui offre d’enseigner la sculpture en glaise. Elle découvre alors Ming Ma et est fascinée par ses aquarelles inspirées des techniques de la peinture chinoise. A l’hiver 1993, elle réalise trois sculptures grandeur nature coulées en résine et fibre de verre. Elle s’inscrit au Cercle des Artistes-peintres de Québec et y est acceptée à l’automne 1994. En 1995 elle apprend à travailler la cire perdue à l’Instituto Allende à San Miguel de Allende au Mexique. C’est le coup de foudre: elle coule ses premiers bronzes.

Hélène DeSerres joue avec les formes, peu importe le défi que lui imposera la matière. Elle aime y confronter des idées et dit créer de façon organique. Son parcours éclectique y joue pour beaucoup : de l’aquarelle à la glaise, de la cire perdu au bronze, du crayon à l’acrylique, tous ces matériaux lui servent de toile de fond et c’est avec légèreté qu’elle les amène à se transformer en tableaux qu’elle qualifiera d’intuitifs. Parce qu’Hélène n’aime pas mettre des mots à ses œuvres et encore moins discourir sur sa méthode ! Dans son atelier, elle dit plutôt faire des « expériences » et laisser son subconscient travailler. Visant toujours et encore la souplesse, elle avouera être préoccupée par les changements climatiques et tout ce chamboulement que nous connaissons aujourd’hui. De cette conscience émergeront alors des formes, des couleurs fusionnées qui traduiront un discours engagé et sans compromis.

TECHNIQUE
ET DÉMARCHE

EXPOSITIONS

2019 – USA
Wynwood, Miami

2019 – USA
TOP 60 Artists, ArtTour International, Rio Gallery, New York
Collectif,ATM top 60 MASTERS International Exhibition, Miami

2019 – États-Unis
Galerie Viviana Puello, New York
Works of art that take you in a journey!

2018 – États-Unis
Grimandi Art Gallery, New York
« Discoveries, A Journey with Hélène Deserres »

2018 – États-Unis
TOP 60 Artists, ArtTour International, Rio Gallery , New York
Collectif, ATM top 60 MASTERS International Exhibition, Miami

2016 –2017 – États-Unis
Art Tour International and Steiner Gallery. Red Dot, Art Basel, Miami
Art Tour International and Steiner Gallery. Art Expo New York

2015 – États-Unis
Art Tour International, Red Dot, Art Basel, Miami

2014 – États-Unis & Canada
Collectif, ATM top 60 MASTERS International Exhibition, Miami
Exposition solo « Réflexion », artiste invitée dans le cadre de Bijoux Bijoux au Marché Bonsecours

2013 – États-Unis & Italie
Exposition solo REVELATIONS in reality, Soho, New York, États-Unis
Capalbio, Toscane, Italie
Amsterdam Whitney Gallery, New York, États-Unis

2007-2011 – Canada
2011         Exposition solo, Galerie Pangée, Montréal
2009        Collectif, Musée du Bronze, Montréal
2008        Collectif « Vivre l’Art dans son quartier », Hôtel de Ville de Montréal
2007        Artiste in situ, International FLORA 2007, Montréal

1999 – 2000 – Portugal, Mexique & Canada
2000      Collectif, Galerie de l’Université d’Aveiro, Aveiro, Portugal
Exposition solo, Le Quetzal, San Miguel de Allende, Mexique
Collectif, Galerie Parchemine, Montréal
1999       Exposition solo, Espace 310, Montréal

1997 – Guadeloupe et République fédérale tchèque et slovaque
Collectif, sous l’égide de l’UNESCO, Centre des Arts et de la Culture de Pointe-à-Pitre, Guadeloupe
Collectif, Musée Kolin, RFTS

“PATHWAY TO THE  UNKNOWN”

MAESTRA DELLʼARTE ASTRATTA
Florence, Italie

PRIX ET MENTIONS

2014
TIMELESS AWARD – Top 60 artists – Art tour international
MENTION HONORABLE – Artavita.com 8e concours international d’art

2012
MÉDAILLE D’ARGENT – photographie
Exposition internationale Constanza, Roumanie

Grand concours annuel du Cercle des Artistes, peintres et sculpteurs du Québec, Gala Internationale des arts visuels, Montréal:
2011- 1e Grand Prix en photo
2008 – 1e Grand Prix en photo
2007 – 3e  Grand Prix en photo
2000 – Médaille d’Argent en sculpture
1999 – Grande Distinction toutes catégories
1996 – Prix d’Excellence  et nomination en mix-médias
1995 – Mention d’Honneur en aquarelle
1994 – Prix d’Excellence en aquarelle

PHOTOGRAPHIE,
SCULPTURE

PHOTOGRAPHIE

SCULPTURE

REVUE DE PRESSE

DeSerres expose depuis 1997. Elle s’est méritée plusieurs prix ; ses œuvres font partie de collections privées et publiques au Canada, aux États-Unis, en Italie, au Japon, au Mexique et à Singapour. Dernièrement trois tableaux étaient présentés lors du RED Dot Art Fair à Miami. En avril 2016, elle était invitée au Art Expo à New York. Résidente du Québec, Montréal, elle partage son temps entre le Canada et les États-Unis où elle a un studio. Hélène DeSerres parle couramment trois langues et participe fréquemment à des collectifs en Amérique du nord, tout comme en Europe où elle se rend fréquemment.

Ces dernières années elle a développé une réelle passion pour la photographie, dont elle s’inspire notamment pour élaborer des œuvres techniques-mixtes. L’Art d’Hélène a été l’objet de nombreux articles, que ce soit à titre de photographe ou de peintre. Aquarelliste, artisane (créatrice de bijoux sculpture prêt-à-porter), photographe, sculpteur et aujourd’hui peintre à temps plein, ses œuvres récentes sont la résultante d’un parcours marqué par l’expérimentation et le voyage et où la recherche de la couleur demeure le principal fil conducteur.